Selon un article du Parisien, les Français ont parié 435 millions d’euros durant le dernier Euro de football, dépassant de plus de 100 millions le montant des sommes engagées lors de la Coupe du Monde 2018 gagnée par notre belle équipe de France. Mais pourquoi et comment le football est devenu sans conteste le sport préféré des parieurs? C’est le sujet auquel nous avons décidé de nous intéresser car il est bien plus vaste que ce que l’on pourrait croire.

Le football, l’opium des parieurs

Le football est sans conteste le sport le plus populaire au monde. Un sport aux règles simples et accessibles à tous, capable de réunir des hommes et des femmes de toutes les générations et de toutes les origines. Quel que soit le pays dans lequel vous vous trouvez, vous croiserez toujours un fan de Pelé, Maradona, Cruyff, Platini, Zidane, Cristiano Ronaldo, Messi ou…Mitroglou (il en faut pour tous les goûts). Mais cette passion du ballon rond suffit-elle à expliquer pourquoi le football est le sport préféré des parieurs et pourquoi il séduit de plus en plus de joueurs chaque année ? Nous allons voir dans cet article que d’autres éléments doivent être pris en compte.

L’avènement des sites de paris sportifs en ligne

En France, 2010 a marqué un tournant dans l’histoire des paris sportifs avec l’entrée en vigueur de la loi sur la libéralisation et la régulation des jeux d’argent et de hasard en ligne.

Cette loi, qui avait pour objectifs de lutter contre le marché illégal sur internet et de casser les monopoles du PMU, de la Française des jeux ou des casinos a surtout permis de démocratiser les paris sportifs en les rendant facilement accessibles à tous et en les sécurisant via l’utilisation d’opérateurs en ligne agréés par l’Autorité des Jeux En Ligne (l’ARJEL remplacée en 2020 par l’ANJ).

Désormais, n’importe qui peut parier en toute sécurité depuis n’importe où et n’importe quand du moment qu’il bénéficie d’une connexion à internet. Plus besoin de sortir et d’aller au PMU du coin le samedi matin pour faire sa grille de Loto Foot.

Un panel de ligues très vaste pour jouer toute l’année

Alors que certains sports tels que le basket, le rugby voire même le tennis ne jouent qu’à certaines périodes ou saisons, le football de par sa présence partout à travers le monde offre la possibilité de parier toute l’année ce qui est pratique pour les parieurs les plus acharnés. En effet, les championnats européens dit “majeurs” et les plus grandes compétitions internationales de clubs se jouent généralement d’aout à mai. Mais il existe bien d’autres championnats plus ou moins exotiques sur lesquels parier entre juin et septembre. Pays nordiques, Amérique du sud, Asie et j’en passe, nombreuses sont les possibilités de trouver son bonheur chez la majorité des bookmakers pendant que les joueurs de nos clubs préférés se reposent sur un yacht à Ibiza après une longue saison.

Outre les championnats et les coupes internationales, comment passer à côté des matchs des sélections nationales ? Coupe du monde, Euro, Coupe d’Afrique des Nations, Copa America, tant de matchs de qualifications et de phases finales pour les amoureux du ballon rond et des paris sportifs qui bien souvent perdent la raison et leur argent aveugler par leur amour du pays et leur passion au lieu de garder la tête froide et de toujours chercher à placer des value bet (cf. notre article à ce sujet).

Au final, il est donc possible de parier sur plus d’une soixantaine de compétitions tout au long de l’année, chose que seul le football peut se permettre de proposer quel que soit le bookmaker chez qui vous pariez.

Les stratégies marketing des bookmakers

Le dernier élément qui est certainement l’un des plus important à prendre en considération est le nombre de paris disponibles sur les sites de paris sportifs dans le cadre d’un match de football. Résultat sec, double chance, nombre de buts, buteurs, écart, score final, minute du but, etc. Des centaines de paris sont proposés et vous offrent des possibilités quasiment infinies de faire grimper les cotes pour espérer toucher le jackpot en combinant vos paris entre plusieurs matchs ou à travers un seul et même match.

D’autres armes sont également déployées par les bookmakers: offres de bienvenue, bonus, publicités ciblées, partenariats avec des célébrités ou d’anciens joueurs pro, concours sur les réseaux sociaux pour gagner des maillots de joueurs, freebets et cotes boostées pour certains matchs de foot sont mis en avant chaque jour par les sites de paris sportifs. Nombreux sont donc les moyens utilisés pour inciter les joueurs à parier toujours plus, attirer de nouveaux clients ou faire replonger les clients ayant décidé d’arrêter de jouer..

Cependant, certaines de ces pratiques (surtout le matraquage publicitaire) visant souvent un jeune public devenu la cible principale des bookmakers ont dépassées les limites en incitant massivement cette population à jouer en agitant l’appât de l’argent facile. Ce fut le cas notamment lors du dernier Euro de football poussant l’ANJ à agir auprès des bookmakers français agréés en les invitant à revoir leur politique publicitaire et leur devoir de prévention sous peine de sanctions.

Conclusion

La passion pour le football et le sentiment d’expertise qui en découle chez la plupart des joueurs n’expliquent pas à eux seuls l’attrait des parieurs pour ce sport. Facilité d’accès grâce à la démocratisation des offres de paris en ligne, compétitions nombreuses et variées pour parier toute l’année et stratégies marketing bien rôdées des bookmakers pour attirer toujours plus de parieurs et les inciter à toujours parier plus sont d’autres éléments qui peuvent expliquer cet engouement.

Mais que vous soyez un parieur passionné par le football ou non, n’oubliez jamais que le football et les paris sportifs sont et doivent rester un divertissement avant tout.

Il n'y a pas de commentaires pour le moment. Soyez le premier à participer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera publiée. Tous les champs sont obligatoires.